La liaison électrique entre la France et l’Angleterre est grandement réduite suite à un incendie sur l’interconnexion IFA1. Les dommages sont tels qu’il faudra attendre mars 2022 pour sa remise en service. Cette nouvelle a immédiatement fait réagir les marchés de l’énergie qui ont bondi de 20%.

IFA1 : un incendie sème (encore plus) le trouble sur les marchés de l'énergie

Un incendie sur un convertisseur de l'interconnexion IFA1 s'est déclaré côté anglais dans la nuit du 15 septembre et a interrompu l'approvisionnement en électricité de l'Angleterre. Le feu a fortement endommagé l'installation d'une capacité de 2 GW. Seule l'interconnexion IFA2 d'une capacité de 1GW continuera de fonctionner d'ici mars prochain.

Cet incident majeur ne rassure pas des marchés de l'énergie extrêmement tendus ces derniers temps. Cela ajoute encore plus de pression sur le prix de l'électricité outre-manche. Mais pas seulement. Pour compenser la chute de l'approvisionnement d'IFA1, ne pas subir de black-out et combler le manque d'électricité, le gouvernement britannique a relancé en urgence plusieurs centrales à gaz. Cette forte demande supplémentaire met une énorme pression sur les marchés gaziers européens déjà submergés par les demandes. Le cours du gaz a instantanément été impacté et les prix ont grimpé de 20% en quelques heures.

Un effet boule de neige attendu

Selon le gestionnaire de transport français RTE, "à court terme, il n'y a pas de risque sur l'approvisionnement en France". Côté britannique, le prix de l'électricité en Angleterre avait atteint 422£/MWh hier (avant l'incendie sur le câble IFA1). Cette interruption de fourniture devrait sans aucun doute tendre encore plus les marchés de l'énergie outre-manche et dans toute l'Europe.

Qu'est-ce que l'IFA1 ?

L'IFA1 ou IFA 2000 est une interconnexion entre la France et l'Angleterre avec une capacité d'échange de 2 GW d'électricité entre les deux pays. Elle représente 70 km de câble dont 45 km sous la mer. Cette liaison est exploitée et détenue par les gestionnaires des réseaux de transport nationaux : RTE (Réseau de Transport Électricité) et National Grid côté anglais. Chacun des deux pays peut ainsi solliciter l'autre en matière de production électrique en cas de besoin.

L'incendie sur IFA1 a déjà des répercussions haussières sur les marchés de l'énergie. Cette hausse des prix dans un contexte difficile alourdit encore les charges des professionnels. Il est donc plus que jamais essentiel d'étudier de près les contrats Gaz / Électricité de votre entreprise.