La nouvelle étape en fin d’année 2020 de la disparition progressive des TRV a fait exploser le nombre de professionnels bénéficiant d’un contrat d’électricité en offre de marché. Mais tout le monde n’a pas négocié une offre adaptée à ses besoins. Il est temps pour chaque entreprise concernée de vérifier son contrat d’électricité pour ne plus surpayer son énergie.

Plus de 2 professionnels sur 3 sont désormais en offre de marché. C'est ce que révèle l'Observatoire du 1er trimestre 2021 du marché de détail de l'électricité publié par la Commission de régulation de l'énergie. La CRE note une progression de 1,1 million de sites depuis le début de l'année 2021. Ce qui représente au total 3,59 millions de sites en offre de marché sur 5,14 millions. Annoncée depuis longtemps, la fin progressive des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) explique en grande partie ce phénomène. Mais le changement a souvent été opéré automatiquement entre le TRV et le contrat en offre de marché. Les professionnels qui n'ont pas souscrit une offre sur-mesure ont donc intérêt à négocier au plus tôt un meilleur contrat d'électricité.

Les fournisseurs historiques grands gagnants

Depuis le 31 décembre 2020, seules les entreprises de moins de 10 salariés ayant un chiffre d'affaires, des recettes ou un bilan inférieur ou égal à 2 millions d'euros ont encore le droit de bénéficier d'un contrat d'électricité en tarif réglementé. Ceux qui étaient également en TRV sans remplir ces conditions d'éligibilité n'avaient pas le choix : ils devaient basculer en offre de marché.

Soit volontairement en négociant avec les fournisseurs d'énergie pour trouver le contrat d'électricité le plus intéressant. Soit "involontairement" c'est-à-dire en laissant le fournisseur historique ENGIE (ou une Entreprise Locale de Distribution) transformer le contrat TRV en offre de marché de base. Sans aucune optimisation ni clause particulière.

La répartition des changements de contrat est la suivante pour les 3 premiers mois de 2021 :

  • 807 nouveaux sites pour les fournisseurs historiques
    • dont 347 000 sites après négociation
    • dont 460 000 sites sans négociation
  • 306 000 nouveaux sites pour les fournisseurs alternatifs

Le système de basculement automatique du TRV vers une offre de marché concerne donc 460 000 sites. Ce changement imposé est prévu par la Loi Énergie Climat.

Les professionnels qui n'étaient plus éligibles avaient jusqu'au 31 mars 2021 pour négocier un contrat en offre de marché. Ceux qui ne l'ont pas fait ont l'assurance de payer trop cher leur fourniture d'électricité en l'état. En voyant leur prochaine facture, ils verront qu'il est plus que temps de souscrire un contrat adapté aux besoins de l'entreprise.

Profitez de la fin des TRV pour négocier un meilleur contrat d'électricité !

Vous faites partie des professionnels qui ont subi ce changement automatique de contrat sans réagir ? Bonne nouvelle, il est possible de vous engager auprès du fournisseur de votre choix jusqu'au 31 décembre 2021. Et ce, sans frais et sans délai. Ne laissez pas passer cette nouvelle occasion d'optimiser vos charges !

Alliance des Énergies prend en charge le dossier des professionnels concernés par la fin des TRV. Nos consultants vous aident à comparer les offres de marché pour trouver le meilleur contrat pour l'entreprise d'électricité.