En ces temps troublés, des soutiens financiers supplémentaires sont apportés aux particuliers mais aussi aux professionnels. Ces aides s’ajoutent aux boucliers tarifaires et s’appliquent aux différents secteurs d’activités professionnelles.

Principales mesures du plan de résilience économique et sociale

Remise carburant

15 centimes € HT de remise par litre entre le 1er avril et le 31 juillet. Cette mesure est destinée aux professionnels et aux particuliers. Les carburants concernés sont le gazole, le gazole de pêche, le SP 95, l'E10, E85, le GNR, le GNV et le GPL.

Soutien ciblé aux secteurs les plus exposés à la crise

Selon les cas et après étude, des aides supplémentaires sont et seront apportées à certains secteurs spécifiques comme le BTP, les transports, et les entreprises énergivores.

Aide financière pour les entreprises

  • Augmentation du plafond du Prêt Garanti par l'État (PGE) de 25 à 35 % du chiffre d'affaires
  • Prise en charge de la moitié des surcoûts de gaz et d'électricité pour les entreprises dont l'énergie pèse plus de 3% du CA
  • Les éleveurs peuvent obtenir un acompte de 25% de leur remboursement de la Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Énergétiques (TICPE)

Si vous êtes directement impacté par la crise et que vous rencontrez des difficultés, vous pouvez vous rapprocher des organismes suivants : Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI), Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA) ou Chambre Agricole (CA).

Pour connaître les mesures qui vous concernent et les aides accessibles à votre entreprise, consultez le plan de résilience du gouvernement : https://www.cci.fr/ukraine-impact-entreprises/plan-de-resilience-economique-sociale