Les professionnels ont un besoin impératif d’électricité pour faire fonctionner leur entreprise. Sur la durée, les factures suivent une tendance haussière comme la plupart des dépenses liées à l’énergie. Découvrez dans le détail pourquoi le prix de l’électricité augmente.

Rappelons que les tarifs d’électricité en France sont parmi les moins chers d’Europe grâce principalement à la production d’origine nucléaire. Leur augmentation des derniers mois, après la chute brutale puis la remontée rapide consécutive à la 1e phase du Covid-19, est toutefois douloureusement ressentie par les entreprises et les particuliers.

Les raisons de la hausse du coût de l'électricité

Le prix de l’électricité est découpé en 3 parties : la fourniture, l’acheminement et les taxes. Chacune représente en temps normal environ 1/3 d’une facture pour un professionnel.

L’énergie en elle-même a un coût qui est d’abord le prix du kilowattheure d’électricité défini entre le fournisseur et son client lors de la signature du contrat. Ce prix peut être fixe, indexé au marché de gros ou indexé au tarif réglementé de vente (TRV). L’entreprise paie donc ce qu’elle consomme en fonction de son prix d’électricité au kWh.

La dépendance avec les autres marchés de l’énergie

L’augmentation ou la baisse du cours de l’électricité est fortement liée aux évolutions d’autres indicateurs. À commencer par le gaz naturel qui fait tourner des centrales produisant de l’électricité et qui a un fort impact sur le marché de gros de l’énergie européen. Son prix dépend de plusieurs facteurs interconnectés : prix du pétrole, conditions d’approvisionnement notamment des infrastructures, contexte géopolitique, taux de remplissage des réserves… La hausse du coût des quotas de CO2 joue de même un rôle dans celle des tarifs du kWh d’électricité.

Quand les marchés de l’énergie explosent comme ce fut le cas durant le 2nd semestre 2021 par exemple, l’augmentation du prix de l’électricité est immédiatement ressentie par les offres indexées au marché ou au TRV. Une situation causée et entretenue par le contexte de crise sanitaire et la violence de l’arrêt puis de la reprise de l’activité économique mondiale.

Les fournisseurs se mettent alors en quête de l’électricité la moins chère possible. Ils se tournent vers la part d’origine nucléaire que doit légalement leur vendre EDF en tant que producteur. C’est le mécanisme de l’ARENH (Accès Régulé à l’Électricité Nucléaire Historique) où le prix de l’électricité est défini par la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Ce dont se plaint EDF car il est souvent inférieur au marché. Les fournisseurs alternatifs considèrent de leur côté que le volume disponible est trop limité même si le plafond a été relevé pour 2022.

La politique tarifaire des fournisseurs influe aussi par d’autres aspects, quoique moindres, sur la variation des factures des professionnels. Cela concerne principalement le montant de l’abonnement, la contribution payée au titre des CEE ainsi que le coût engendré par le mécanisme de capacité pour sécuriser l’approvisionnement.

Le coût d’acheminement

Le Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité (TURPE) couvre les frais engagés par les gestionnaires du réseau de transport (RTE) et du réseau de distribution (Enedis). Son taux est déterminé par la Commission de régulation de l’énergie. Il est révisé chaque année, généralement en août.

Tous les 4 ans, les tarifs sont remis à plat. La nouvelle période tarifaire TURPE 6, débutée en 2021, a donné lieu à de fortes augmentations.

Pourquoi le prix de l’électricité augmente ? Le poids de la fiscalité

L’évolution des taxes explique également pourquoi le prix de l’électricité augmente. Fixées par l’État souvent sur recommandations de la CRE, les mesures fiscales sont de plus en plus importantes même si elles servent parfois de variable d’ajustement.

  • Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA)
  • Contribution au Service Public de l’Électricité (CSPE)
  • Taxes sur la Consommation Finale d’Électricité (TCFE)
  • Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA)

Soumise à de multiples aléas, l’augmentation du prix de l’électricité est cependant une tendance de fond. Il est donc primordial pour un professionnel d’optimiser tous les éléments possibles pour réduire ses dépenses énergétiques. Alliance des Énergies vous accompagne dans la négociation de vos contrats d’électricité, les possibilités de défiscalisation et le financement de travaux de rénovation pour réduire vos consommations.

Expert de l'énergie en entreprise

Contactez un expert de l’énergie pour négocier vos contrats d’électricité

    Pour aller plus loin