D’où vient l’électricité quand vous appuyez sur l’interrupteur en arrivant au bureau le matin ? Combien de kilomètres a parcouru le gaz qui réchauffe les locaux de votre entreprise ? Est-ce que votre fournisseur est engagé dans une démarche de préservation des ressources naturelles ? Il existe beaucoup d’interrogations de base sur la production et la distribution d’énergie que tout un chacun peut se poser. D’autant que ces dernières années ont été riches en événements. Voici un rapide panorama du marché des énergies en France aujourd’hui.

Électricité

La France possède un mix énergétique basé en grande partie sur l’électricité d’origine nucléaire. Une situation qui cristallise des tensions sociétales dont l’impact politique est notable. Les décisions des pouvoirs publics à ce sujet ne sont d’ailleurs pas toujours très lisibles. Ce qui s’explique principalement car cette source d’énergie décriée assure dans le même temps notre indépendance. Alliance des Énergies dresse un tableau objectif du marché de l’électricité pour vous aider à y voir plus clair.

Énergies renouvelables

À plusieurs titres, le marché des énergies renouvelables représente l’avenir. Sa part est déjà non négligeable dans la fourniture des entreprises. Pour autant, il est impossible d’imaginer à date que les EnR remplacent totalement, ou presque, le gaz et l’électricité. Les contraintes sont en effet trop importantes aujourd’hui. Elles pèsent principalement sur la production, l’acheminement et le stockage. Très diverses, les énergies dites renouvelables sont néanmoins de plus en plus demandées par les professionnels.

Gaz

Source d’énergie parfois controversée, le gaz est soumis à un grand nombre d’aléas ou de variables pour sa production, son approvisionnement ou son utilisation. L’évolution de son prix dépend par exemple de la situation géopolitique mondiale, des conditions climatiques, etc. Les enjeux du marché du gaz sont donc internationaux à l’image de ses acteurs. Pour bénéficier d’offres attractives et sécuriser votre budget de fourniture de gaz, il faut anticiper autant que possible les évolutions.

Évolution des marchés de l'énergie

Si l’on doit résumer l’histoire récente des marchés de l’énergie en France, trois bouleversements majeurs ressortent du lot. Très différents, ils n’en ont pas moins eu un impact important sur la fourniture d’énergie pour les entreprises.

Le premier événement s’est produit en douceur, ou plutôt par à-coups, sur plusieurs décennies. Il s’agit de l’apparition des énergies d’origine renouvelable. Autrefois marginales et parfois moquées, elles représentent dorénavant une part notable de la production française.

Le deuxième changement essentiel du marché des énergies a été l’ouverture à la concurrence au tournant du 21e siècle. Après plus de 50 ans de monopole, EDF et GDF ont été obligés de se transformer et de faire face à une concurrence désormais mondiale.

Enfin, la crise du Covid-19 débutée dans la première moitié de l’année 2020 a été un choc brutal et profond. Les premiers impacts du coronavirus observés sur les cours du pétrole et donc sur le marché du gaz ont ainsi été violents. La machine s’est emballée avec comme ingrédients principaux l’effondrement de la demande, les problèmes de gouvernance et la spéculation. Les marchés de l’énergie à l’aube du déconfinement étaient observés avec inquiétude à cause de leur instabilité potentielle et des effets durables envisagés.

En quelques années seulement, les règles du jeu ont donc complètement changé. Les professionnels ont maintenant le choix à tous les niveaux pour la fourniture d’énergie de leur société. Mais, en contrepartie, les conseils d’un expert du secteur sont plus utiles que jamais pour prendre les bonnes décisions. La connaissance des marchés de l’énergie, l’analyse des évolutions mondiales d’un secteur soumis à de nombreux facteurs exogènes, la réactivité et la capacité d’anticipation sont en effet indispensables. Le cabinet de courtage Alliance des Énergies est une ressource et un partenaire pour les dirigeants, les responsables achats ou encore les gestionnaires de copropriété.